The Burning Lands : Sortie de la 25ème extension d’Everquest

The Burning Lands

Daybreak vient de sortir la 25ème extension d’Everquest: The Burning Lands après presque 20 années d’existence. Vous avez bien lu, cela fait plus d’une extension par an de moyenne et vous pouvez l’obtenir au prix de 34.99 dollars pour la version standard sur le site officiel. Il existe également une version collector à 89.99 dollars et une version premium à 139.99 dollars. Revenons un peu sur cette extension et l’histoire incroyable du jeu Everquest.

 

Un peu d’histoire sur le MMORPG Everquest

On s’attaque à un monument des MMORPG, Everquest est le précurseur de bien des jeux et il a remporté pendant de nombreuses années un immense succès pour son époque. Sorti en mars 1999 aux États-Unis et en avril 2000 en Europe, il fêtera donc ses 20 ans très prochainement. Durant toutes ces années, le jeu est passé parmi plusieurs éditeurs pour être dans les mains de Daybreak à ce jour.

Au début, Everquest utilisait un système d’abonnement, puis il est passé en free to play en mars 2012 à l’occasion des 13 ans du jeu. Pour son époque, il a battu des records avoir plus de 500.000 abonnés 4 années après sa sortie. Avec le temps, ce chiffre a progressivement baissé avec la concurrence qui s’est faite de plus en plus dur, la sortie de Word of Warcraft en 2004 a vu la population du jeu baisser considérablement. Cependant, le jeu est toujours là et il trouve une communauté qui continue de le suivre assidûment. A ce jour, il y a toujours 22 serveurs actifs comme vous pouvez le voir sur le site officiel.

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de participer à la version bêta du jeu et j’ai joué 5 années à sa sortie. J’en garde à la fois un très bon souvenir pour tout l’aspect découverte, immersion et difficulté, mais un moins bon souvenir pour le côté compétition qui pouvait régner sur les serveurs à cette époque. En effet, rien n’était instancé, il fallait donc être le premier sur place quand un monstre ou un boss faisait son apparition et le tuer rapidement au risque de voir une autre personne ou une autre guilde s’en occuper. C’était par moment frustrant et la gestion d’une communauté était un gros travail à cette époque sur le jeu.

 

L’extension The Burning Lands

Intéressons nous à cette nouvelle extension avec tout d’abord une petite introduction officielle :

La longue période de paix entre les êtres qui peuplent les plans élémentaires est désormais révolue, et la guerre fait rage entre les Djinns du plan de l’air et les Efrits du plan du feu. Il est temps de retourner sur ces plans, et de résoudre les mystères qui se cachent derrière ce conflit soudain.

Au niveau du contenu, on reste dans du classique mais suffisant pour intéresser fortement les joueurs. On retrouve des nouvelles zones qui sont au nombre de 6 (pour l’anecdote, le jeu est divisé en zones et il y en a plus de 500 à ce jour), les joueurs auront l’occasion de trouver de nouveaux défis avec des nouveaux raids, quêtes et missions.

On notera également l’apparition d’un nouvel attribut appelé « Chance » qui influencera sur la quantité d’or reçue, les chances de dégâts critiques que vous faites et bien d’autres choses. Sans oublier de nouvelles compétences de combats et de nouveaux sorts qui sont au rendez-vous. Si vous voulez la liste complète des nouveautés, rendez-vous sur cette page du site officiel.

 

La vidéo de présentation de Burning Lands

Pour ceux qui ont joué à Everquest, voici une bonne occasion de découvrir ce à quoi ressemble le jeu de nos jours. C’est une présentation de la nouvelle extension qui ne dure que 30 secondes, on peut y survoler plusieurs zones. La vidéo reste de qualité médiocre malheureusement, on pouvait s’attendre à un peu plus pour une vidéo de lancement d’une extension.

 

Quelques images de Burning Lands

On termine cet article avec quelques images de cette extension. Vous pourrez y découvrir respectivement Mearatas, Trials of Smoke, Esianti et Aalishai.

 

2
Poster un Commentaire

Fichiers photos et images
 
 
 
 
 
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Korkidu

J’ai commencé avec la première extension, the ruins of kunark, avec un enchanteur érudit comme personnage principal. Beaucoup de souvenirs dont un en train de me faire courser (avec un druide et non l’enchanteur) par un dieu dans son plan à l’intérieur d’une salle circulaire pendant que le reste du raid était ressuscité petit à petit…